Nos conseils pour bien investir dans l’immobilier locatif saisonnier

Sep 8, 2022 | Conseils, Finances personnelles

Lorsque vous achetez un appartement ou une maison pour y vivre, il s’agit généralement d’un achat personnel et émotionnel. Mais lorsque vous investissez dans l’immobilier locatif, vous devez regarder les choses de manière analytique.

Investir dans une location saisonnière semble être un sacré challenge, mais rassurez-vous, de plus en plus de personnes franchissent ce pas et réussissent à en faire une source de revenu rentable. Pour réussir votre futur investissement locatif, vous devez cependant connaitre quelques règles de base. Voici nos meilleurs conseils pour investir efficacement.

Investissez dans une zone touristique

Notre premier conseil est de bien choisir l’emplacement.

Investir dans un bien situé dans une zone touristique est primordial ! Les locations saisonnières en bord de mer ou à la montagne sont évidemment très populaires. Mais pensez également à choisir votre emplacement en fonction des évènements touristiques importants tels que les festivals ou les rassemblements. Les monuments renommés des grandes villes attirent aussi un nombre élevé de touristes tout au long de l’année. Dans une ville, il est aussi important d’être proche des lieux d’intérêt et des transports en commun.

De manière générale, gardez en tête que l’emplacement de votre location saisonnière doit être un lieu de vacances attrayant, mais doit aussi être facile d’accès.

ville bord de mer

Évaluez la rentabilité de la location

Maintenant que vous avez une idée sur votre emplacement idéal, il faut trouver le bon logement. Et pour cela, il est indispensable de faire une étude de marché afin d’estimer si votre investissement locatif peut être rentable.

Bien que calculer le rendement de votre future location repose actuellement sur des hypothèses, vous devez l’évaluer.

Pour estimer le rendement d’une location, voici les éléments à prendre en compte :

  • Le prix d’acquisition : si vous contractez un prêt immobilier, vous devrez évaluer le montant de vos mensualités.
  • Les charges : elles regroupent les charges pour l’entretien de la location, les frais de gestion locative (que ça soit les honoraires d’une agence immobilière ou les frais de vos propres déplacements). Cela peut aussi être des charges de copropriété, des frais liés à des travaux de rénovation.
  • Les revenus locatifs : il est difficile de prévoir le montant de ces revenus, mais vous pouvez l’évaluer en fonction du prix du marché immobilier et de l’attractivité de la ville. N’hésitez pas également à analyser les annonces des autres offres locatives sur des biens similaires au vôtre.

Pensez par ailleurs aux critères de surface et d’équipements avant de choisir votre bien immobilier. Le marché de la location saisonnière fonctionne comme un marché à part entière, des équipements tels qu’une piscine ou un jardin peuvent être de véritables arguments pour vos futures locations.

Fixez correctement vos prix

Une fois que le lieu et le logement sont choisis, il est indispensable de fixer vos tarifs en fonction du marché. Le but est de trouver le juste milieu, si vous voulez que votre investissement locatif soit rentable. Pour vous aider, vous pouvez comparer les annonces des biens semblables à votre location saisonnière, situés dans le même secteur.

Votre tarif dépendra de manière générale de la qualité de votre bien et de vos équipements. Une location saisonnière sera plus chère si elle inclut des services supplémentaires, des prestations haut-de-gamme ou des équipements comme un jacuzzi ou même la fibre.

Pensez également à varier vos tarifs en fonction des saisons.

Souscrivez une assurance

En France, aucune loi ne vous oblige à souscrire une assurance lorsque vous êtes propriétaire d’une location saisonnière, mis à part une couverture de responsabilité civile.

Mais afin de louer en toute sérénité, nous vous conseillons de souscrire une assurance. Vous serez protégé efficacement des aléas de la vie quotidienne, mais aussi des dommages que vos locataires pourraient causer durant leur séjour. En effet, en cas d’incendie ou d’inondation, vous devrez payer les réparations nécessaires sans que l’assurance vous couvre. Et ces coûts peuvent être très élevés !

Il existe de nombreux types de polices d’assurance, n’hésitez pas à consulter notre article afin de vous aider à choisir ce qui correspond le mieux à vos besoins.

documentation sur la fiscalité

Étudiez la Réglementation et la Fiscalité

Enfin, n’oubliez pas d’étudier les règles locales et les lois qui encadrent la location saisonnière :

  • Séjour de courte durée : Aucune durée minimale n’est prévue par la loi, mais la location saisonnière est caractérisée par une durée maximale de 90 jours consécutifs pour un même locataire.
  • Une autorisation est souvent obligatoire : dans la plupart villes, il est obligatoire d’obtenir une autorisation de la mairie pour pouvoir mettre votre bien en « meublé de tourisme ».
  • La taxe de séjour : certaines communes à vocation touristique ont mis en place cette taxe, renseignez-vous avant de louer votre bien.

La location saisonnière fait l’objet d’un régime fiscal avantageux et de déductions fiscales optimales. Vous avez le choix entre deux statuts :

  • Le statut de Loueur de Meublé non professionnel (LMNP) vous pourrez bénéficier d’un abattement forfaitaire de 50 % sur les revenus issus de votre location saisonnière.
  • Le Loueur de Meublé professionnel qui permet de déduire de vos revenus, l’ensemble de vos charges, et notamment l’amortissement des murs.

Investir dans le locatif saisonnier est donc tout à fait accessible et peut être très rentable sur le long terme. Sachez également que si vous préférez vous lancer dans cette aventure en étant accompagné, Belvilla aide les propriétaires de location de vacances depuis plus de 40 ans à rentabiliser au mieux leur bien immobilier.

Confiez-nous votre maison de vacances

Belvilla vous apporte plus de 40 ans d'expérience en gestion immobilière et plus de 2000 partenaires de voyage pour optimiser vos revenus locatifs sans aucun souci à vous faire.

Confiez-nous votre maison de vacances

Belvilla vous apporte plus de 40 ans d'expérience en gestion immobilière et plus de 2000 partenaires de voyage pour optimiser vos revenus locatifs sans aucun souci à vous faire.

You may also like

Location maison de vacances : Avez-vous besoin d’une assurance ?

Location maison de vacances : Avez-vous besoin d’une assurance ?

Lorsqu’il s’agit de location de maisons de vacances, il y a beaucoup de choses que les propriétaires doivent prendre en compte afin de s’assurer que leur propriété est protégée. Cet élément, qui est probablement le plus important, est l’assurance. Nous allons voir, si en tant que propriétaires vous avez besoin d’une assurance pour une location de maison de vacances.

lire plus
Résidence secondaire à l’étranger : faut-il déclarer un bien immobilier à l’étranger

Résidence secondaire à l’étranger : faut-il déclarer un bien immobilier à l’étranger

Vous êtes propriétaire d’un bien immobilier à l’étranger ? Si vous vivez en France, il est important de savoir si vous êtes tenu ou non de déclarer ce bien au gouvernement français. Dans cet article, nous aborderons les règles et réglementations relatives à la possession d’une résidence secondaire à l’étranger. Nous fournirons également des informations sur la manière de procéder pour déclarer votre résidence à l’étranger, si cela s’applique à votre cas.

lire plus

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *