L’histoire unique, racontée par le propriétaire

Juin 14, 2022 | Conseils

Il y a deux semaines, il faisait quarante degrés de plus en Antarctique, quarante degrés de plus ! Ça ne va pas du tout et c’est fortement sous-estimé ».

Découvrez Arie, hôte depuis 2022. Avec sa femme Mariëlle, il a acheté la ferme datant de 1876, dans le nord de la Hollande. La maison était autrefois la résidence du maître de la digue qui participait à l’endiguement du Boekelermeer et elle était construite sur une structure en bois, un excellent matériau de construction bien meilleur que l’acier. Arie a pris l’initiative de rendre la ferme écologique. Auparavant, la maison était chauffée par le bétail au milieu de la ferme, puis par le charbon, le pétrole et le gaz. Aujourd’hui, tout dans la maison est électrique. Les 15 000 kWh d’électricité nécessaires au bon fonctionnement sont obtenus grâce à des panneaux solaires. Le toit de chaume offrait déjà une bonne isolation, à laquelle s’ajoute un mètre d’isolation supplémentaire avec des plaques PIR, les fenêtres sont toutes en verre isolant Hr++, le chauffage est au bois et l’éclairage est constitué d’ampoules LED.

Arie est professeur de biologie, de chimie et de sciences intégrées à l’école européenne de Bergen, où sont scolarisés des élèves de 51 nationalités différentes. Il a lui-même deux filles encore adolescentes. « Les jeunes d’aujourd’hui voient très bien ce qui se passe avec le réchauffement climatique et sont souvent déçus par notre génération actuelle qui ne fait rien ou pas grand-chose à ce sujet. Cela les rend parfois désabusés », explique Arie.

La famille utilise la ferme pour y vivre pendant les mois d’hiver et la loue par le biais de Belvilla pendant l’été. Comme la ferme peut accueillir 20 personnes, elle est très appréciée des grandes familles et des groupes d’amis. L’immense jardin offre beaucoup d’espace pour profiter de l’extérieur. Bien qu’il s’agisse d’une « ancienne » ferme, l’intérieur est très spacieux et moderne, et un bon nombre d’éléments authentiques ont été conservés. En raison de la grande superficie, il est même possible de danser tous ensemble, si vous le souhaitez.

La ferme n’a aucun impact sur l’environnement, grâce aux panneaux solaires qui produisent de l’électricité, rendant la maison tout électrique, y compris la cuisine. Arie précise : « Le chauffage central est au bois, celui de notre propre cour où nous plantons également de nouveaux arbres. Le chauffage de l’eau est assuré par des déphaseurs. Un bloc de sel de dix kilos qui passe de l’état liquide à l’état solide lorsqu’il y a une demande d’eau chaude. Cela se fait en arrêtant les ions qui se déplacent grâce à un signal électrique. Tout ce processus donne suffisamment d’énergie pour porter 280 litres d’eau à une température de 70 degrés. Il suffit de le brancher. C’est un concept simple mais efficace et il ne nécessite absolument aucun entretien. »

Parmi les conseils donnés aux autres propriétaires pour rendre leur maison de vacances plus respectueuse de l’environnement, il faut toujours commencer par l’isolation et les panneaux solaires. Il n’y a jamais assez de panneaux solaires pour alimenter la maison de vacances en électricité pour tous les appareils électriques. L’isolation permet de garder la chaleur à l’intérieur et le froid à l’extérieur. Une cuisinière à induction est également très respectueuse de l’environnement. C’est une invention fantastique qui permet de cuisiner grâce à un électro-aimant. S’il fait trop chaud dans la ferme pendant l’été, la maison est construite de telle sorte qu’il suffit d’ouvrir quelques fenêtres dans le grenier et au rez-de-chaussée pour rafraîchir rapidement la maison. Cet effet de soufflerie était autrefois utilisé pour sécher plus rapidement le foin.

En tant que client, il est également important de se comporter de manière plus responsable. La maison de vacances est écologique, mais la personne qui y séjourne doit aussi agir de manière écologique pendant son séjour. Les déchets doivent être triés, il est important de ne pas tout jeter ensemble. Il faut également accepter qu’il ne doit pas forcément faire 21 degrés en permanence, ce qui est une étape vers un avenir plus durable.

« Quand j’étais étudiant, on parlait de tourisme durable, mais si vous le faites de cette manière, avec une empreinte carbone de zéro, alors on se rapproche du tourisme réellement durable.

De nombreuses personnes qui séjournent dans cette ferme font du tourisme. Les environs de la Hollande du Nord peuvent facilement être explorés à vélo. Vous êtes ici à proximité de la plage de la mer du Nord et de l’autre côté, vous trouvez le lac Markermeer. Les Néerlandais considèrent comme acquis les nombreuses pistes et itinéraires cyclables, mais les visiteurs étrangers les apprécient beaucoup. Il est facile de se rendre à la plage à vélo, de traverser les dunes naturelles et la ville d’Alkmaar, avec son célèbre marché aux fromages, qui est également toute proche. Au printemps, les champs de fleurs de cette région sont à ne pas manquer.

La maison est équipée du WIFI à haut débit car la fibre optique est maintenant disponible dans la périphérie de la Hollande du Nord. Ceci est très important car aujourd’hui tout le monde apporte téléphones et tablettes lorsqu’il part en vacances. Un autre loisir de la propriétaire, que l’on peut en partie admirer dans la maison, est de collectionner et de vendre toutes sortes de vaisselle. Mariëlle est une spécialiste, puisque sa mère possède une boutique à Alkmaar.

Confiez-nous votre maison de vacances

Belvilla vous apporte plus de 40 ans d'expérience en gestion immobilière et plus de 2000 partenaires de voyage pour optimiser vos revenus locatifs sans aucun souci à vous faire.

Confiez-nous votre maison de vacances

Belvilla vous apporte plus de 40 ans d'expérience en gestion immobilière et plus de 2000 partenaires de voyage pour optimiser vos revenus locatifs sans aucun souci à vous faire.

You may also like

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *