Quelle rentabilité espérer en location saisonnière

Août 30, 2022 | Conseils, Finances personnelles

Si vous envisagez d’investir dans un bien pour la mise en location saisonnière en France, vous devez d’abord vous poser une question essentielle : celle du rendement. Dans cet article de blog, nous allons examiner la rentabilité des maisons avec locations saisonnières et vous fournir quelques informations qui vous aideront à tirer le meilleur parti de votre investissement !

Qu’est-ce qu’une location saisonnière ?

Une location saisonnière est une propriété destinée à être un hébergement touristique, pour une clientèle de passage. Les locations saisonnières sont généralement de courte durée, et peuvent aller de quelques jours à quelques semaines. Les locations de vacances présentent de nombreux avantages, tant pour les propriétaires que pour les locataires. Pour les propriétaires, les locations saisonnières peuvent fournir un flux régulier de revenus, ainsi qu’une occasion de rencontrer de nouvelles personnes du monde entier. Pour les locataires, ce type de locations offrent un moyen abordable de voyager et de découvrir de nouveaux endroits. Elles offrent également plus d’intimité et d’espace que les hôtels traditionnels, ce qui les rend idéales pour les familles ou les groupes d’amis. Que vous soyez propriétaire ou locataire, la location saisonnière peut être une excellente option.

Location saisonnière

Que signifie la rentabilité lorsqu’on parle de location saisonnière ?

Dans le contexte de la location saisonnière, la rentabilité fait référence à la somme d’argent qu’un propriétaire peut espérer gagner en louant sa propriété. La rentabilité nette correspond donc au revenu locatif, auquel il faut soustraire les charges et les frais associés (par exemple, l’entretien, les réparations, la publicité, etc.) Calculer la rentabilité d’une location saisonnière est indispensable pour évaluer à l’avance vos futurs revenus, et optimiser au maximum votre investissement.

Facteurs à prendre en compte pour estimer la rentabilité de la location saisonnière

Le prix d’achat

Un facteur clé qui aura un impact sur la rentabilité est le prix d’achat de la propriété. Si le bien est acheté à un prix plus élevé, il faudra consacrer plus d’argent au remboursement de l’hypothèque et aux autres coûts associés. Cela réduira les revenus locatifs potentiels et rendra difficile la réalisation d’un bénéfice. D’un autre côté, si le prix d’achat est plus bas, il y aura plus de possibilités de générer un retour sur investissement rapidement. Il est donc important de trouver un équilibre entre la recherche d’une propriété qui correspond à votre budget et qui a un bon potentiel pour générer des revenus locatifs. Avec une recherche et une planification minutieuse, il est possible de trouver une propriété de location saisonnière qui remplit les deux conditions.

L’emplacement

L’emplacement d’une propriété de location saisonnière peut avoir un impact significatif sur sa rentabilité. Si la propriété est située dans une zone attractive, elle est susceptible d’être très demandée. À l’inverse, si la propriété est située dans un endroit moins populaire ou trop éloigné des centres d’intérêt, il peut être plus difficile de trouver des clients prêts à payer le prix fort. Cependant, les endroits populaires ont également tendance à être plus compétitifs, avec un grand nombre de propriétés disponibles à la location. Par conséquent, il peut être difficile de se démarquer de la masse et d’attirer les réservations. Les propriétés situées dans des zones moins populaires peuvent ne pas être en mesure d’obtenir les mêmes tarifs élevés, mais elles peuvent également faire face à moins de concurrence.

Il est donc important d’examiner attentivement l’emplacement d’une location de saisonnière avant de prendre toute décision. L’idéal étant d’investir dans un bien immobilier qui soit à la fois bien placé, mais pas trop cher ou permettant de pratiquer des loyers élevés pendant une période suffisante pour financer son acquisition.

Le prix par nuitée

Le prix est l’un des facteurs les plus importants à prendre en compte lors de la mose sur le marché d’une location saisonnière. Trop élevé, et vous passerez à côté de clients potentiels ; trop bas, et vous finirez par opérer à perte. C’est pourquoi il est important de trouver un équilibre entre le prix et la rentabilité. Une façon d’y parvenir est de considérer le prix moyen par nuit pour des propriétés similaires dans la région. Cela vous donnera un bon point de départ pour fixer le prix de votre location. Cependant, vous devez également prendre en compte les caractéristiques uniques de votre propriété et les commodités que vous offrez. Si votre location comprend des caractéristiques que l’on ne trouve pas habituellement dans la région, vous pourrez peut-être demander un prix plus élevé. À l’inverse, si votre location présente des lacunes dans certains domaines, vous devrez peut-être baisser votre prix afin d’attirer des clients. En examinant attentivement tous ces facteurs, vous pouvez vous assurer que le prix de votre location de vacances est correct et reste rentable.

Le taux d’occupation

Le taux d’occupation d’une location saisonnière est le pourcentage de temps pendant lequel la propriété est occupée par des clients. Il s’agit d’une mesure importante pour les propriétaires et les gestionnaires, car elle a un impact direct sur la rentabilité de la location. Un taux d’occupation plus élevé signifie que davantage de revenus sont générés, tandis qu’un taux d’occupation plus faible entraîne une baisse des bénéfices. Plusieurs facteurs peuvent avoir un impact sur le taux d’occupation d’une location de vacances, tels que la période de l’année, l’emplacement de la propriété ainsi que les commodités et les services disponibles.

Par exemple, si une location de vacances est disponible 30 jours dans un mois et que 15 d’entre eux sont loués, le taux d’occupation sera de 50 % pour ce mois.

C’est l’un des inconvénients par rapport à la location à long terme: les locations saisonnières sont rarement occupées, sans latence, toute l’année. Vous aurez donc moins de visibilité que les locations à long terme, car il peut être difficile de planifier exactement les revenus sur lesquels vous pourrez compter. Mais si vous parvenez à obtenir un bon taux d’occupation, la location peut être très rentable.

En France, le taux d’occupation varie entre 40 % et 75 %, selon l’emplacement de votre bien.

Les frais de gestion

Lorsque vous envisagez d’acheter une propriété de location de vacances, il est important de prendre en compte les coûts de gestion permanents. Ces coûts peuvent tout inclure: de l’entretien de la propriété et du paiement des services publics, aux frais de publicité et de nettoyage.

Il faut également prendre en compte les charges mensuelles (l’eau, le gaz, l’électricité, l’abonnement Internet etc). Il est également important de bien choisir l’assurance de vos locations saisonnières afin d’éviter les mauvaises surprises et de louer en toute sérénité.

Bien que ces coûts puissent varier en fonction de la taille et de l’emplacement de la propriété, ils peuvent souvent réduire les bénéfices s’ils ne sont pas gérés avec soin. Il est donc essentiel de prévoir un budget réaliste pour la gestion d’une propriété de location saisonnière. En procédant ainsi, vous pouvez vous assurer que la propriété reste rentable et éviter toute mauvaise surprise en cours de route.

La fiscalité et les règles

Enfin, il est important d’être conscient de la fiscalité et des règles entourant les locations saisonnières en France.

Tout d’abord, vous devez prendre en compte les impôts que vous allez payer en tant que propriétaire d’une location de vacances. Ces taxes peuvent inclure l’impôt sur le revenu, l’impôt sur les plus-values et la taxe locale.

Les locations saisonnières sont généralement imposées sous le régime forfaitaire « micro-BIC ». Si vos revenus fonciers sont inférieurs à 72 600 euros par an, vous pouvez utiliser cette méthode. Avant de les réintégrer dans votre revenu annuel total, un abattement de 50% est effectué. Pour un bien classé comme « meublé de tourisme » ou une chambre d’hôtes, le seuil est de 176 200 euros, et le taux de déduction est de 71%. Les vraies règles s’appliquent après le dépassement de ces seuils. Toutes les dépenses et les frais payés doivent être soustraits de votre revenu annuel.

Il est également important de prendre en compte la taxe foncière ainsi que la taxe d’habitation, cette dernière n’étant due que si vous décidez d’habiter votre bien en dehors des périodes de location.

Non-négligeables sont les règles et réglementations entourant les locations de vacances en France. Ces règles peuvent varier en fonction de l’emplacement de la propriété et du type de contrat de location mis en place. Par exemple, certaines villes peuvent avoir des restrictions sur le nombre de jours pendant lesquels une propriété peut être louée.

Il est essentiel de se familiariser avec les règles et réglementations entourant les locations saisonnières en France avant de mettre en location votre propriété. En faisant cela, vous pouvez éviter tout problème juridique potentiel en cours de route.

Facteurs rentabilité location saisonnière

Comment calculer votre rentabilité en location saisonnière

Maintenant que nous avons passé en revue certains des facteurs importants à prendre en compte pour calculer la rentabilité d’une location saisonnière, voyons comment la calculer réellement.

Pour calculer votre rentabilité, vous devrez tout d’abord calculer votre revenu brut. Il s’agit du montant total d’argent que vous recevrez des hôtes louant votre propriété. Pour ce faire, vous devrez multiplier le prix de la nuitée de votre propriété par le taux d’occupation de la location.

Par exemple, si votre propriété a un tarif nocturne de 100 euros et que le taux d’occupation est de 60 % pendant un an, votre revenu brut sera de 21 900 €.

Une fois que vous avez calculé votre revenu brut, vous devrez soustraire de ce montant vos frais de gestion, les taxes fixes et le remboursement éventuel d’un prêt.

Par exemple, si le total de vos coûts mensuels est de 1 000€, votre revenu annuel net sera de 21 900€ – (12 x 1 000€) = 9 900€.

Ensuite, vous devrez calculer votre rentabilité nette en divisant votre revenu net par le prix d’achat de votre propriété.

Par exemple, si votre revenu net pour l’année est de 9 900€ et que le prix d’achat était de 100 000€, votre rentabilité serait de 9,9%.

En suivant ces étapes, vous pouvez facilement calculer la rentabilité de votre location saisonnière.

augmenter rentabilité location saisonnière

Conseils pour rendre votre location saisonnière aussi rentable que possible

Maintenant que vous savez comment calculer la rentabilité de votre propriété, voici quelques conseils pour améliorer cet investissement.

Tout d’abord, il est important de fixer correctement le prix de votre propriété. Si vous facturez trop cher, vous dissuaderez les clients de le louer. Si vous faites payer trop peu, vous manquerez des revenus potentiels. Il est important de trouver un juste milieu qui vous permettra de maximiser vos bénéfices.

Il est également important d’investir dans la visibilité de votre propriété. En faisant cela, vous serez en mesure d’atteindre un public plus large. Il existe de nombreux canaux de marketing différents que vous pouvez utiliser, comme les sites d’annonces en ligne, les médias sociaux et même la publicité imprimée.

Enfin, il est important de fournir un service client de qualité. En offrant une expérience exceptionnelle à vos locataires, vous serez en mesure de les encourager à laisser des avis positifs. Ces critiques peuvent ensuite inciter de futurs locataires.

Pour faciliter tout cela, vous pouvez vous associer à Belvilla. Belvilla est un acteur de premier plan sur le marché européen de la location saisonnière depuis 1980 et offre un large éventail de services pour vous aider à rendre votre propriété aussi rentable que possible.

L’équipe dévouée de Belvilla est partenaire de plus de 2000 sites Web sur lesquels elle peut mettre en valeur votre propriété de location. Les intégrations automatisées avec les sites de voyage en ligne facilitent la commercialisation de votre propriété. De plus, toutes les réservations sont payées à l’avance tandis que les annulations sont remboursées, ce qui vous permet d’avoir l’esprit tranquille. Découvrez ici tous les avantages de travailler avec Belvilla.

En somme, la location saisonnière peut être très rentable selon son emplacement. Pour bénéficier d’un profit maximum, le propriétaire doit prendre en compte de nombreux paramètres et se donner les moyens, en termes de temps, de gestion locative, de visibilité et de qualité de prestations afin d’optimiser l’attractivité de sa location.

Confiez-nous votre maison de vacances

Belvilla vous apporte plus de 40 ans d'expérience en gestion immobilière et plus de 2000 partenaires de voyage pour optimiser vos revenus locatifs sans aucun souci à vous faire.

Confiez-nous votre maison de vacances

Belvilla vous apporte plus de 40 ans d'expérience en gestion immobilière et plus de 2000 partenaires de voyage pour optimiser vos revenus locatifs sans aucun souci à vous faire.

You may also like

Location maison de vacances : Avez-vous besoin d’une assurance ?

Location maison de vacances : Avez-vous besoin d’une assurance ?

Lorsqu’il s’agit de location de maisons de vacances, il y a beaucoup de choses que les propriétaires doivent prendre en compte afin de s’assurer que leur propriété est protégée. Cet élément, qui est probablement le plus important, est l’assurance. Nous allons voir, si en tant que propriétaires vous avez besoin d’une assurance pour une location de maison de vacances.

lire plus

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *